Category Archives: Cinéma

Empire

empire

À regarder pendant 485 minutes.

Twin Peaks : version « maison » – 1991

En 1991 on suédait les films et les séries avant même que le suédage n’existe.

Voici donc une version « maison » de Twin Peaks avec, en plus, des contraintes dignes de DOGMA95 (avant même que le manifeste DOGMA95 n’existe) :
– un seul acteur interprète tous les personnages visibles à l’écran ;
– une seule prise par plan ;
– pas de scénario (les dialogues sont improvisés ;
– pas de post-production du son (la musique est « jouée » pendant la prise).

Avec (par ordre de d’apparition) :
– Pete MARTELL : Tony Papin
– Andy BRENNAN (voix) : Tony Papin
– Dr Will HAYWARD (voix) : Jean-Luc Lecourt
– Agent Dale B. COOPER : Tony Papin
– Josie PACKARD : Tony Papin
– Benjamin HORNE : Tony Papin
– Leo JOHNSON : Tony Papin
– Shelley JOHNSON (voix) : Jean-Luc Lecourt
– « the log lady » : Tony Papin
– « the man from another place » : Tony Papin
– Bobby BRIGGS : Tony Papin
– Donna HAYWARD (voix) : Jean-Luc Lecourt

Caméra : Jean-Luc Lecourt
Musique : Angelo Badalamenti
Un film de Jean-Luc Lecourt et Tony Papin

Calendrier de l’Avent : J-12

Pour « vivre le septième art »sans avoir à payer l’équivalent du PIB du Bouthan et à supporter les bruissements de papiers de bonbons de vos congénères, c’est très simple.
Il suffit de télécharger ce fichier PDF de l’image ci-dessous, de l’imprimer et de découper la partie en gris comme indiqué.
L’image étant en noir et blanc vous pouvez aussi la colorier comme bon vous semble.

cinema

Fixez ensuite cette feuille à votre écran d’ordinateur ou de smartphone (évitez les punaises : du scotch© ou de la patafix© suffiront) en faisant coïncider la fenêtre avec la vidéo ci-dessous :

Et voilà, vous être maintenant dans un drive-in du midwest (seau de pop-corn au beurre et jerrican de soda phosphorescent en option). Une vraie expérience de cinéma !

 

 

Pour fêter l’ouverture du festival de Cannes, voici une sélection de chefs d’œuvre impérissables vieux films disponibles en intégralité sur Youtube :

Take Shelter

Jeff Nichol – 2012

Un des films les plus oppressant qu’il m’ait été donné de voir.